Biographie

Qualifié de charismatique par The Montreal Gazette, Antoine Bareil est un musicien complet. Violoniste, compositeur et arrangeur, il fait partie de ces musiciens qui savent exploiter toutes les facettes de leur métier. Violon solo de l’Orchestre symphonique de Laval, membre actuel du Quatuor Molinari ainsi que du Quatuor Voxpopuli et anciennement du groupe Quartango, il se distingue d’ailleurs dans plusieurs styles musicaux.

Antoine Bareil a fait ses études au Conservatoire de musique de Trois-Rivières (Helmut Lipsky, Johanne Pothier), études durant lesquelles il s’est notamment vu décerner à deux reprises (Baccalauréat et Maîtrise) la bourse Wilfrid-Pelletier destinée au musicien ayant obtenu les plus hautes notes aux examens finaux du réseau des Conservatoires de musique du Québec. Il a également remporté à deux occasions le Premier prix dans sa catégorie au Concours de musique du Canada, soit en 1997 et en 2000, en plus d’être deux fois sélectionné pour l’Orchesterakademie des Schleswig- Holstein Musikfestivals (Allemagne) en 1999 et 2000. En 2001, il a reçu le Prix avec grande distinction à l’unanimité du jury; il s’est ensuite perfectionné à l’Universität Mozarteum Salzburg, en Autriche.

Soliste, Antoine a joué avec une dizaine d’orchestres tant au Canada qu’ailleurs. Il a en effet donné des concerts dans une vingtaine de pays et il collabore régulièrement avec les compositeurs et interprètes internationaux. En 2002, à Salzbourg en Autriche, il a interprété des œuvres de Philip Glass en présence du compositeur. L’année suivante, il a exécuté au sein du Stadler Quartet la deuxième représentation du mythique Helicopter String Quartet de Karlheinz Stockhausen devant ce dernier ainsi que son collègue, le compositeur Pierre Boulez. Dernièrement, Antoine était l’invité de l’International Henryk Wieniawski Violin Competition à Poznań, en Pologne, où il a donné un concert avec la harpiste Valérie Milot.

Présent sur la scène locale, il remporte le Prix des Arts de la scène Louis-Philippe-Poisson 2007 aux Grands Prix culturels de Trois-Rivières. En 2013, il est nommé dans la catégorie Arrangeur de l’année au Gala de l’ADISQ. En 2015, il est intronisé « Ancien émérite dans le domaine de la musique » par son Alma Mater le Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières et sa pièce « Juillet » est finaliste à l’International Songwriting Competition de Nashville. En tant que compositeur, Antoine a signé la musique de deux courts métrages produits ou coproduits par l’Office national du film du Canada, soit « Réflexion » de Sylvie Trouvé (2012) et « Ta mère est une voleuse! » de Marie-Josée Saint-Pierre (2017). On retrouve ses arrangements sur une douzaine d’albums dont plusieurs d’Angèle Dubeau & La Pietà.

Antoine a participé à l’enregistrement d’une cinquantaine de disques de tous genres. En 2019 est paru sur étiquette Atma son premier enregistrement au sein du Quatuor Molinari, les quatre premiers quatuors à cordes de John Zorn, suivi l'année suivante de l'intégrale des quatuors à cordes de Henryk Górecki. En 2017, il a enregistré « Trios pour violon, violoncelle et harpe » sur étiquette Analekta, avec le violoncelliste Stéphane Tétreault et la harpiste Valérie Milot. Il a aussi enregistré quatre albums avec sa collègue harpiste, en plus de signer des compositions originales et des arrangements sur chacun d’entre eux. Avec le groupe Quartango, il a enregistré et réalisé trois disques sur lesquels on trouve également des compositions et des arrangements de son cru. Le premier de ces disques, Encuentro, s’est mérité le Juno Award 2015 du meilleur album instrumental en plus de gagner le Prix Opus 2014 du meilleur album de musique du monde. Antoine apparaît aussi sur cinq disques des Violons du Roy ainsi que sur trois autres enregistrés avec l’Orchestre symphonique de Laval.

Dernièrement, Antoine était chef et soliste invité de l’Orchestre symphonique de Laval dans un programme intitulé "Bareil baroque" entièrement consacré à la musique italienne du 18e siècle.

Antoine Bareil joue sur un violon Jean-Baptiste Vuillaume avec un archet François Nicolas Voirin prêtés par Canimex inc. de Drummondville (Québec).